Archives

Bénéfice net

Dès que le hâle s’évanouit, on commence l’opération peau zéro défaut. Démaquillants experts, bains de vapeur, microdermabrasions maison ou peelings comme chez le dermato… la netteté à la carte.

demaquillant
Le démaquillage

C’est le geste obligé, chaque soir, avant de se coucher, et si cinquante millions de produits nettoyants (dont 35 % de laits, favoris des Françaises) sont vendus chaque année, encore 3 % de resquilleuses sautent cette étape fondamentale pour la santé de la peau. Parce qu’elles ne se maquillent pas ?

Ces femmes – souvent des jeunes filles – ont tort, explique Catherine Laverdet, dermatologue attachée à l’hôpital Saint-Louis. Le nettoyage est obligatoire pour ôter toute trace de poussières et surtout de pollution – ce plomb et cet azote qui bouchent les pores et empêchent la peau de respirer. Qu’elles ne s’étonnent pas ensuite d’avoir mauvaise mine.

Côté formule, nos démaquillants ont tous adopté la “ right attitude ” avec des tensioactifs doux (les molécules qui piègent l’eau et le gras), qui n’agressent pas la peau. Il en existe des centaines. À chaque marque d’innover et de trouver la bonne combinaison, le juste dosage. Innovation aussi dans les textures afin de rendre amusant ce passage obligé de l’hygiène beauté. D’où le succès de L’Oréal Paris et de sa mousse Happyderm. C’est l’embout qui rend la texture magique : la mousse prend vraiment l’aspect de la chantilly – ou d’une glace à l’italienne. À découvrir dans la même veine, Hydraphorie de Cosmence, au Club des Créateurs de Beauté. À l’opposé, pour celles qui veulent du rapide, de l’efficace, un seul produit visage et yeux qui ne se rince pas, les marques de pharmacie proposent des “ lotions micellaires ” assez révolutionnaires. Elles sont composées de microbulles – les micelles – au cœur lipophile (qui capte le gras). La première du genre, Créaline H2O, des Laboratoires Bioderma, ressemble à de l’eau mais efface tout sur son passage. Flacons transparents, présentations minimalistes, tout l’attrait est dans le résultat.

À l’américaine, il faut des plus. Plus de nettoyage, d’efficacité. Une peau nickel jusqu’au fond du pore. Acides de fruits, enzymes exfoliants parachèvent le démaquillage. Tous les soirs, on nettoie et on gomme. Un ponçage que seules les peaux normales et grasses peuvent apprécier. Clinique, la première, a ajouté un zeste d’acide salicylique à ses lotions toniques, les plus fraîches et les plus astringentes du marché. Depuis quarante ans, elles font l’actualité.

Publicités